La prise des cotes est essentielle que ce soit dans le choix de la porte à installer que lors de sa mise en pose. Nous vous dévoilons alors quelques conseils pratiques.

Prendre les côtes d’une porte d’entrée : les conseils 

Avant la prise des côtes, il est important de s’interroger sur les dimensions d’une porte d’entrée, sur son utilité, mais également sur le type de pose en rénovation. En effet, une porte est l’élément principal d’un habitat. Elle doit assurer la sécurité de la maison et de ceux qui y habitent. De ce fait, une porte d’entrée doit être : 

  • Stable.
  • Robuste.
  • Isolante.
  • Sécurisée.
  • Facile à manipuler.

Mais elle doit être aussi accueillante et durable. Pour prendre les cotes d’une porte d’entrée, il faut avant tout tenir compte de : 

  • Du type de porte.
  • De type de pose.

En effet, la prise des cotes sera différente selon le type de porte et selon la pose. Il convient donc d’en tenir rigueur avant de prendre les bonnes dimensions. 

En général, il est bien plus difficile de trouver la bonne dimension d’une porte. En général, la dimension peut être : 

  • Taille : 215×90 cm.
  • Épaisseur : 4 cm minimum.

Elle peut aussi comporter deux vantaux avec un fixe ou un semifixe latéral ou alors, elle peut être surmontée par une imposte. 

Mais il existe d’autres hauteurs et largeurs de porte, mais cela dépend de son emplacement et de la taille de son encadrement. Chez les modèles standards, on trouve : 

  • 200×90 cm
  • 215×80 cm,
  • 200×80 cm
  • 215×100 cm

En tout cas, une porte d’entrée doit respecter la norme PMR. Elle doit alors avoir une dimension suivante : 

  • Passage de 83 cm.
  • Largeur de 90 cm.

Dans le cas d’une rénovation, il peut être difficile de ne remplacer que la porte uniquement. Mais on recommande toute de même de fabriquer une porte d’entrée sur mesure. On fait alors poser un nouveau bloc-porte pour une meilleure isolation

Prendre les côtes d’une porte d’entrée : le type de pose

Source image : pixabay

À l’évidence, la prise des cotes prend en compte le type de pose. Il existe alors trois configurations de porte possibles :

  • La pose en feuillure.
  • La pose en tunnel.
  • La pose en applique.

Pose en feuillure

Pour la pose en feuillure, le bloc porte est installé dans cet élément, notamment dans la partie intérieure du tableau. 

Pose en tunnel

Pour ce type de pose, la porte est posée dans l’épaisseur du tableau. 

Pose en applique

Pour la pose en applique, le bloc-porte est posé sur la face intérieure du mur. Il est possible alors de l’isoler. On réalise alors une pose en continuité de l’isolant. La pose en applique est donc beaucoup plus complexe. 

Prendre les côtes d’une porte d’entrée : faire une mesure précise

Pour la prise des côtes d’une porte d’entrée, il est important de suivre quelques étapes. La prise se fait en fonction du type de pose.

Prise de cotes pour une pose en feuillure 

 Si le bâti existant est conservé, il est important de noter les bonnes dimensions. Voici les mesures que l’on doit prendre : 

  • Hauteur entre le sol et le fond de feuillure du dormant existant.
  • Largeur en fond de feuillure des montants.
  • Hauteur du seuil du dormant existant.
  • Profondeur de feuillure du dormant.
  • Hauteur et largeur de passage.

Prise de cotes pour une pose en applique

Pour mesurer les côtes pour une pose en applique, voici les dimensions à prendre : 

  • Hauteur du tableau fini.
  • Épaisseur de l’isolant intérieur.
  • Largeur du tableau fini.

Prise de cotes pour une pose en tunnel

Pour ce type de pose, il faut simplement mesurer la hauteur et la largeur du tableau fini. 

Découvrez ensuite de quelle couleur peindre vos portes intérieures.

Source image à la une : pixabay

Vous pouvez également aimer :